Au cœur de la santé connectée

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn

Qu’est-ce que la santé connectée ?

La santé connectée définit les pratiques médicales utilisant les innovations et les technologies. Ce sont essentiellement des applications, logiciels disponibles sur smartphone ou tablette[1]. Ces objets connectés n’ont pas pour ambition de remplacer un professionnel de santé mais bien d’accompagner le patient dans une nouvelle prise en charge personnalisée. En effet, le digital prend de plus en plus de place dans la société, transformant les habitudes de consommation mais également les habitudes de soin.

À terme, « la dématérialisation de toutes les prescriptions, l’accès en ligne pour chaque patient de l’ensemble de ses propres données médicales et enfin, le partage de cette information entre les professionnels de santé » seront au cœur de l’usage médical[2].

Quels sont les avantages de la santé connectée ?

La santé connectée concerne aussi bien les professionnels de santé, les patients, le grand public que l’ensemble des acteurs autour de la santé. Il existe des avantages à la santé connectée. En effet, l’éducation thérapeutique est au cœur du parcours de soin puisque le patient devient en partie autonome et acteur de sa prise en charge médicale. La santé connectée renforce le lien entre les professionnels de santé et le patient[3].

Le second avantage des objets connectés est l’amélioration de l’observance thérapeutique[4]. Cela se traduit par un meilleur suivi des résultats qui sont automatiquement envoyés sur les objets connectés. En présentiel ou en distanciel, le suivi de la prise en charge est assuré. Le suivi de l’observance permet d’adapter le parcours de soin.

Enfin, grâce à la santé connectée et la rapidité de transfert des informations, le partage des données cliniques est amélioré.

Quelles sont les différences entre « objet connecté » et « dispositif médical connecté » ?

Un objet connecté utilisé pour la santé n’est pas obligatoirement un dispositif médical connecté.  Dès lors qu’un objet connecté à une revendication médicale on parle de dispositif médical connecté. Les dispositifs médicaux (DM) sont encadrés par le droit Européen avec les directives européennes 90/385/CEE,  93/42/CEE et 2007/47/CEE. Bientôt, ils seront encadrés par le règlement (UE) 2017/745. Les dispositifs médicaux doivent être marqués CE, attestant qu’ils sont en conformité avec le cadre réglementaire européen.[5].

L’obtention du marquage CE dépend de l’usage et de la finalité du produit par rapport à une maladie/pathologie. Pour être certifié le dispositif médical connecté doit pouvoir justifier d’une de ces caractéristiques : Prévention, contrôle, diagnostic, traitement ou diminution d’une maladie ou pathologie. Les pathologies peuvent très bien être des blessures sportives.[1]

La santé connectée et Ted Orthopedics

La genouillère Ted K-Ortho est un dispositif médical fabriqué par SMARTR (Ted Orthopedics), réglementé qui porte, au titre de cette réglementation, le marquage CE. Le dispositif est destiné aux patients souffrant de pathologies traumatologiques, rhumatologiques, orthopédiques ou neurologiques nécessitant de la rééducation du genou. Pour plus d’informations, consultez votre médecin ou kinésithérapeute. Dispositif médical de classe I sous la directive 93/42/CEE et de classe IIA sous le règlement (UE) 2017/745.

Le dispositif médical Ted K-Ortho peut être connecté à deux applications selon votre pathologie. En effet, si vous souffrez d’arthrose du genou, l’application ArthroTed est la solution. En revanche, si vous êtes victimes d’une autre pathologie du genou c’est l’application Ted Orthopedics qui vous correspondra. Vous pouvez consulter la notice d’utilisation pour connaître les caractéristiques précises de notre DM. Enfin, les protocoles disponibles dans les applications sont conçus avec des professionnels de santé. Il s’agit de chirurgiens, de médecins du sport, de rhumatologue ou encore de kinésithérapeutes.

Vous souhaitez en savoir plus, vous pouvez prendre rendez-vous avec nous ou nous contacter par e-mail

Cet article vous a plu ? N’hésitez pas à réagir en commentaire ou sur nos réseaux sociaux.  

Bonne rééducation avec Ted !

Sources scientifiques : 

[1] Simon, P. (2017). Bénéfices et risques des objets connectés en télémédecine et santé mobile. European Research in Telemedicine, 6(2), 47–57. https://doi.org/10.1016/j.eurtel.2017.05.002

[2] Metz, D. (2018). Connected devices, patients and physicians: What else for cardiology? Archives Des Maladies Du Coeur et Des Vaisseaux – Pratique, 2018(269), 1–2. https://doi.org/10.1016/j.amcp.2018.04.001

[3] Avantages et risques du développement de la santé connectée et des universités numériques en santé. Bulletin de l’Académie Nationale de Médecine. 2017

[4] Idem

[5] Le guide de la santé connectée – Objets connectés santé et dispositifs médicaux. (n.d.). Retrieved November 25, 2020, from https://www.guide-sante-connectee.fr/objets-connectes-sante-et-dispositifs-medicaux